Les Français et le déménagement : les statistiques

À l’approche de l’été, les déménagements ont le vent en poupe. C’est en effet
Le Vendredi 30 juin 2017

À l’approche de l’été, les déménagements ont le vent en poupe. C’est en effet lorsqu’arrivent les beaux jours que les Français décident de changer de logement. Cette situation étant jugée stress-sante par 14 % d’entre eux, autant le faire sous le soleil, quand il fait beau ! En France, d’ailleurs, on remarquera que plus du dixième de la population est nomade une année sur l’autre, cette pratique étant majoritairement épousée par les moins de 35 ans.

Le début de l’été propice aux déménagements en France

En France, lorsque les hirondelles pointent le bout de leur bec, cela signifie qu’il est temps de déménager. En effet, 12 % des Français profitent de l’arrivée des beaux jours pour changer de maison ou d’appartement, trois-quarts d’entre eux étant âgés de moins de 35 ans. Il faut dire que dans l’Hexagone, la saison propice aux déménagements couvre les mois de mai et juin. C’est pendant le début des vacances scolaires que les ménages font le choix de migrer vers de nouveaux hospices.

Mais quels sont les motifs d’un déménagement ? Eh bien en 2016, plus de 45 % des ménages ont fait le choix de vivre ailleurs pour des raisons personnelles (accompagnement de l’un des deux conjoints, mariage, séparation conjugale) tandis que 42 % des intéressés ont déménagé pour des raisons profession nelles (changement de travail, délocalisation, mutation).

Les locataires et les Parisiens plus enclins à déménager

D’après les estimations, 15 % des Français pensent qu’ils déménageront dans les six prochains mois. Il faut dire que la reprise du marché immobilier ainsi que la hausse du nombre de ventes dans l’ancien encouragent les ménages à déménager. Naturellement, ce sont les locataires qui sont les plus susceptibles de s’installer dans une autre région (à hauteur de 64 % des sondés). Par ailleurs, dans la région parisienne, ils sont 25 % à vouloir emménager en province d’ici la fin de l’année 2017.

Quelles sont les régions favorites des déménageurs ?

Près de 18 % des foyers français ont fait le choix de se rendre dans la région Auvergne-Rhône-Alpes. La région où les habitants sont les plus sédentaires est la région Bourgogne-Franche-Comté, qui n’est affectée que par 7 % des déménagements. Toutefois, les ventes de biens immobiliers étant enregistrées dans les grandes métropoles, il y a fort à parier que les déménagements à Paris, à Marseille, à Bordeaux et à Lyon n’explosent dans les  mois à venir. 

Pommereul est votre déménageur à Rennes !

Ce site utilise des cookies. En poursuivant votre navigation sur ce site, vous en acceptez l'utilisation. Cliquez ici pour en savoir plus