Bureaux : faut-il y rester, ou bien en changer ?

déménager ses bureaux ou rester

Dans le cadre de votre transfert d’entreprise en Bretagne, vous recherchez de nouveaux bureaux où vous installer. Si le bureau demeure un espace de travail nécessaire et demandé par un grand nombre de salariés (en France, 38 % d’entre eux estiment que le télétravail est trop solitaire), faire le choix d’externaliser tout ou partie d’une activité ou adopter des formes de bureaux plus inédites et « collaboratives » peut avoir une incidence à bien des niveaux. Décryptage.

Changer de bureau, c’est changer de gouvernance 

Le transfert des effectifs d’une entreprise l’incite à procéder à une mutation globale dont il faut être conscient. En fonction des bureaux choisis, c’est toute la notion de management voire de gouvernance qui peut être chamboulée. Par exemple, les bureaux en open-space remettent à plat les rapports hiérarchiques qui pouvaient exister jusqu’alors. D’ailleurs, à l’ère de la transparence, la cohabitation des différents niveaux de hiérarchie est une façon de repenser le travail, de replacer l’autonomie et la confiance au centre des valeurs véhiculées par l’entreprise.

Changer de bureau, c’est changer notre rapport aux autres

Changer de bureau, cela peut également modifier notre rapport avec nos collègues ou employeurs. En effet, des bureaux moins distants les uns des autres permettent de recréer un lien, ou de le solidifier. N’oublions pas que tout travailleur est avant tout un « animal social » : en 2020, les salariés sont de plus en plus enclins à choisir une entreprise ou à la quitter pour l’ambiance et la qualité des liens qui unissent les membres de l’équipe. Une entreprise, c’est donc un lieu de rendez-vous dans lequel on passe beaucoup de temps. Autant rendre les rapports humains et cordiaux ! 

Changer de bureau, c’est changer notre façon de communiquer 

Pour terminer, notons que nous nous orientons de plus en plus vers un nouveau modèle de bureau : les bureaux connectés, des bureaux créateurs de lien social. De nos jours, devant la concurrence grandissante, il est dans l’intérêt des entreprises de réunir le plus de compétences et d’expertises possibles, ces dernières devant être complémentaires. Aussi les outils de messageries professionnels externes travaillent-ils de pair avec une forme de communication plus orale voire  « physique ». La connectivité, désormais, se matérialise de bien des manières, dans un lieu physique ou à distance, selon les besoins de l’entreprise.