Quel est le vrai coût de la location d’un bureau ?

location de bureaux, le vrai coût

Un transfert de bureaux à Rennes, l’idée vous tente, mais vous avez une crainte : un déménagement dans de nouveaux bureaux plus coûteux que vous ne le souhaitez. Il est clair que le poste location immobilière représente aisément l’une des charges les plus significatives pour une entreprise. De plus, outre les coûts d’aménagement, d’agencement et de consommations inhérents à l’activité de l’entreprise, les employeurs oublient bien trop souvent d’autres dépenses qui sont malheureusement inévitables. Décryptage. 

Ces charges que les employeurs oublient après le déménagement de leur entreprise

Le coût lié au déménagement de l’entreprise, le dépôt de garantie, les loyers à verser chaque mois, les factures d’eau, d’électricité et de téléphonie, le coût d’une location est conséquent. Mais il ne se résume pas aux seuls points susmentionnés. Parmi les dépenses oubliées par plus d’un entrepreneur, on trouve certaines charges locatives liées à l’entretien des parties communes et à des services communs (exemple : un accueil avec hôtesses). Par ailleurs, des impôts et taxes doivent être payés chaque année : l’impôt foncier est l’un d’entre eux, tout comme la taxe de bureau, qui n’est toutefois applicable qu’en Île-de-France.

Parmi les autres charges qui passent souvent au second plan, on trouve les honoraires de gestion (ils varient de 2 % à 5 % du loyer annuel hors taxes) et les honoraires de commercialisation (entre 15 % et 30 % du loyer annuel hors taxes). Enfin, certains immeubles proposent un restaurant inter-entreprise, service qui représente lui aussi un certain coût.

Des coûts parfois imprévus mais à prendre en compte avant le déménagement 

Par ailleurs, un déménagement peut parfois entraîner des coûts salariaux importants. En effet, gérer un déménagement, procéder à une rénovation des lieux, choisir un nouveau mobilier ou une nouvelle déco, tout cela a un coût. De plus, ce genre de tâches nécessite des compétences spécifiques ; elles font perdre du temps au personnel du dirigeant d’entreprise voire même de l’argent si ce dernier décide d’embaucher une personne ou de les déléguer à un prestataire.

Enfin, n’oublions pas que le futur bailleur est souvent amené à payer un double loyer pendant plusieurs mois. En effet, tous les entrepreneurs n’attendent pas la fin du bail commercial (dont la durée est de 3, 6 ou 9 ans) avant de changer d’espace de travail. Reste que les loyers restants sont dus, et doivent donc être payés. Bien entendu, il faut relativiser : le coût réel de la location de bureaux dépend de chacun. Plus le chef d’entreprise est capable de faire preuve d’anticipation et de prévoyance, moins le déménagement lui coûtera cher.